Bienvenue à l'Atelier de Rosa Rose

Science et Olfaction

Les informations sur ce site sont là pour être partagée avec tous. Merci de rendre le crédit aux auteurs en mentionnant vos sources dans vos références. C’est ainsi que la science progresse depuis la nuit des temps, par le partage authentique, sincère et honnête, avec le travail et les réflexions de chacun.

Vidéo de la conférence TEDx donnée au Palais des Festivals de Cannes par Laurence Fanuel en juin 2021 sur l’importance de l’odorat dans nos vies et les apprentissages de la création de parfums.

https://tedxcannes.com/video/laurence-fanuel

La Science

Suivre son nez, ce qui nous pend au nez, comme le nez au milieu de la figure” sont autant d’expressions qui en disent beaucoup sur le pouvoir de ce sens. Pourtant, on lui a longtemps accordé une importance annexe pour la survie des humains.
Sentir est pourtant le sens primordial depuis la nuit des temps pour trouver notre nourriture, détecter les prédateurs, trouver un lieu de vie sain, c’était le sens fondamental pour survivre et se protéger quand nous vivions dans la nature. Dans ce contecte, une odeur nouvelle représentait un danger potentiel ! Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le système olfactif - des récepteurs au cerveau​

On redécouvre enfin l’odorat depuis 2004, année où le prix Nobel de médecine et de physiologie a été octroyé à Linda Buck et à Richard Axel. Ces chercheurs ont réussi à interpréter comment nos récepteurs olfactifs « décodent » les odeurs et comment les neurones olfactifs envoient les informations d’abord au cerveau limbique, siège de nos émotions, puis à la partie néocortex du cerveau qui les conceptualise. Cette reconnaissance mondiale a ainsi ressuscité l’intérêt pour ce sens négligé.


Depuis, on se remémore la puissance vitale de l’olfaction, qui est le langage chimique ancestral depuis l’unicellulaire, la paramécie, dont témoigne le spermatozoïde qui, grâce à ses récepteurs olfactifs, peut nager efficacement vers l’ovule… 

S'incarner par les sens

Lorsqu’on se connecte au monde par les sens, on se connecte à ce qui se passe dans l’ici et le maintenant – la chaleur du soleil, le vent dans les cheveux, l’odeur du pain qui cuit, une musique qui flotte dans l’air, une personne qui nous sourit – pour ressentir ce que cela nous fait, là, à l’intérieur. Sentir nous amène à ressentir profondément, un état de perception qui nous a aidé à survivre dans le monde sauvage mais avec lequel nous avons perdu une intime connexion après une petite centaine d’années de pur rationalisme.

Nous sommes pourtant des êtres multi-sensoriels et au carrefour des sens, jaillit notre étincelle de vie, notre énergie vitale. C’est au carrefour des sens qu’on retrouve notre humanité connectée à notre environnement immédiat, la planète Terre, dans toute sa beauté multi-sensorielle. En mettant de la conscience dans nos sens, nous nous incarnons, nous devenons présents et réactifs aux messages de notre environnement. Ressentir, c’est se connecter 50% du temps sur ce qu’il se passe au-dehors et 50% du temps sur ce qu’il se passe au dedans, car notre monde surgit à la croisée de ces deux réalités.

Les parfums nous rappellent que nous avons cette intelligence sensorielle « ce QE », ce Cœur, qui peut nous aider à penser et à agir avec « notre QI », notre Raison, qui, ensemble, nourrissent notre petite voix unique à chacun. En les réunissant, nous réapprenons à respecter notre humanité dans toutes nos sensibilités et nos diversités, à développer ce qui nous rend unique et fort, pour se lancer avec joie dans l’inconnu.

 

Formulaire de réservation